La solitude sur Ulule

7 minute(s) de lecture

Vous vous êtes déjà retrouvé(e) sur Ulule à vous demander si une personne ne faisant pas partie de vos connaissances allait finir par contribuer à votre projet ?

Pas de panique, il est probable que vous soyez plongé(e) dans les méandres du classement !

Etat des lieux, avec des données.

Ulule

Si vous n’avez jamais entendu parler de crowdfunding

Logo de la société Ulule

Ulule est une plateforme de financement participatif, ou crowdfunding. C’est un site sur lequel n’importe quelle entreprise ou particulier peut déposer un projet et faire appel au soutien des internautes pour se financer. Sur Ulule, le processus est le suivant :

  1. Le projet est déposé sur la plateforme avec une description, un objectif et un détail des contreparties proposées.
  2. La plateforme examine le projet, impose éventuellement certaines modifications et décide de valider ou non le projet.
  3. La campagne est lancée, le projet est alors visible publiquement pour une durée déterminée.
  4. Chacun est alors libre de contribuer financièrement au projet en l’échange des contreparties choisies.
  5. Une fois la campagne terminée, deux cas de figure :
    1. objectif atteint ou dépassé : Ulule transfère les fonds vers le porteur de projet après avoir prélevé sa commission (8%).
    2. objectif non atteint : Ulule rembourse intégralement l’ensemble des contributeurs.

Pourquoi passer par Ulule ?

Mentionnée dans le manifesto d’Ulule, une des promesses de la plateforme est la suivante : “La force de la communauté Ulule, c’est de démultiplier l’impact des projets qu’elle soutient.”

Et c’est la démarche qui motive de nombreux porteurs de projets à se tourner vers le crowdfunding : je présente mon projet sur la plateforme, je profite de la communauté pour atteindre mon objectif et je reverse à Ulule 8% du montant récolté en cas de succès.

Les projets déposés sur la plateforme sont très nombreux, et chaque membre dispose d’une capacité d’investissement variable, mais toujours limitée. Or en 2019, plus de 6000 projets ont été lancés.

Une question se pose naturellement : comment Ulule fait-il pour assurer une diffusion des projets auprès des membres de sa communauté ?

L’UX, moteur de (l’in)visibilité ?

Afin de naviguer entre les différents projets, un moteur de recherche est disponible. Par défaut, les projets sont affichés toutes catégories confondues et le critère de classement sélectionné est la “popularité”. 16 projets sont visibles, un bouton Plus de projets situé sous la sélection permet d’en afficher 16 supplémentaires (cf. figure ci-après).

ulule_all_screenshot

Deux remarques importantes :

  1. Aucune pagination n’existe : si l’on souhaite consulter les 16 projets suivants, il faut cliquer => au delà de la 100ème place, au moins 6 clics sont nécessaires !
  2. Lorsqu’on clique sur un projet, le bouton précédent nous ramène à la page initiale, où seuls les 16 premiers projets sont visibles… il faut donc cliquer à nouveau autant de fois que nécessaire pour revenir aux alentours du projet précédent.

Rien de grave à cela, mais la conséquence est qu’il faut beaucoup plus d’effort pour trouver un projet classé 500ème qu’un projet classé 100ème, celui-ci étant également plus difficile à trouver qu’un projet classé 16ème.

Se posent alors plusieurs questions :

  • Comment me trouve-t-on sur Ulule ?
  • Existe-t’il des moyens de remonter dans le classement ?
  • Si j’ai besoin d’un nombre important de soutiens (en dehors de mon cercle personnel), ai-je tout de même un intérêt à aller sur Ulule ?

Un coup d’oeil sur les données

Récupérer de la donnée

Ulule met à disposition ses données publiques via une API moyennant une authentification. Cette API n’est pas historique et ne comporte pas les classements, il faut donc effectuer des appels régulièrement au cours du temps afin de pouvoir recueillir l’évolution des rangs conjointement à l’ensemble des caractéristiques des projets (montant levé ou nombre de préventes, nombre de contributeurs, news éventuelles, etc).

Pour l’occasion, j’ai codé un petit robot qui visite la plateforme régulièrement et enregistre le classement de l’ensemble des projets à intervalle régulier, en cliquant sur le bouton Plus de projets autant que nécessaire. Celui-ci me permet de disposer d’un jeu de données contenant :

  • les classements historisés
  • catégorie par catégorie, sont donc disponibles

Premières observations

Presque 90% des fonds levés pendant le mois de novembre 2020 - dont la campagne s’est achevée durant ce mois - correspondent à un objectif inférieur ou égal à 15 000 €.

Le graphe suivant représente le nombre de projets répartis selon le montant de leur objectif. Visuellement, on y retrouve bien la proportion communiquée par Ulule de 3/4 des projets financés avec succès.

Histogramme

Comment Ulule classe-t-il les projets au lancement de la campagne ?

Le classement de chaque projet est dynamique : il évolue en fonctions de différents paramètres (nombre de contributeurs, taux de financement, publication de news, sponsoring éventuel, etc).

Pour comprendre comment Ulule classe les projets, il est donc pertinent de se pencher d’abord sur le classement de chaque projet en début de campagne : à ce moment-là, aucune métrique n’est encore disponible et c’est surtout l’intérêt intrinsèque du projet aux yeux d’Ulule qui entre en ligne de compte.

L’histogramme suivant permet de visualiser la répartition de ces classements au démarrage : celle-ci n’est pas aléatoire, plus de 80 % des projets se retrouvent au lancement dans les derniers 15 % du classement général (au-delà de la 650ème place), tandis que 20 % des projets démarrent dans la partie “haute” du classement quelque part entre la 1ère et la 500ème place.

Les petits encadrés figurent des projets précis à chaque niveau du classement sur lesquels nous reviendrons plus en détail un peu plus bas.

ulule_classement_demarrage

Cette répartition est sensiblement la même pour les classements au sein de chaque catégorie, et amène une interrogation : comment expliquer qu’une minorité de projets disposent d’un classement plus avantageux dès leur mise en ligne ?

Un premier élément de réponse vient après lecture de la documentation de l’API Ulule avec le quality_score. Le quality_score est une lettre attribuée par Ulule à chaque porteur de projet, elle vaut A, B, C ou X. Un porteur de projet reçoit une note de A à C en fonction de la qualité de ses précédents projets (respect des délais, qualité des contrepartie, etc.) ou X s’il s’agit d’une première campagne Ulule. On ne peut pas accéder à son propre score, difficile d’en dire plus à ce sujet.

L’ascenseur social - version Ulule

Si le classement de démarrage des différents projets n’a rien d’aléatoire, qu’en est-il de l’évolution des classements au cours du temps ?

Reprenons le graphique précédent, et examinons ce qu’il advient des 20 % des projets les mieux classés, 24 heures après leur lancement.

On note un plus grand nombre de projets mieux classés après 24 heures. Par ailleurs, on observe que les projets se maintiennent dans la partie supérieure du classement.

De manière analogue, examinons ce qui se produit pour les autres projets (bottom 80%) 24 heures après le lancement de la campagne :

all_ulule_projets_classement_apres_24h-bottom_80

Une grande partie des projets les moins bien classés ont été repositionnés 24 heures après leur lancement, certains se retrouvant même aux toutes premières places.

Quatre projets à la loupe

Voici deux exemples de projets issus du “bottom 80”, c’est-à-dire les projets ayant démarré en queue de classement.

Tandis que le premier (Teddyboy & Kitsune) se retrouve rapidement dans les premières places, le second (Le monde selon Delavier) se voit également remonter le classement, mais pour plafonner à la 100ème place. La courbe rouge représente le classement (axe de gauche) et la courbe bleue représente le financement (axe de droite). Lorsqu’elle y figure

bottom_80_good

bottom_80_bad

Du côté des projets du “top 20”, on observe des évolutions similaires. Ci-après figure un projet financé en quelques heures (Livre collaboratif : Il était une fois Ramadan) après avoir été rapidement projeté en tête de classement. En contrepoint, le projet suivant (Créations françaises originales) s’enfonce en queue de classement, avant de plafonner à la 400ème position.

top_20_good

top_20_bad

Il existe une corrélation évidente entre les contributions reçues par un projet et son évolution dans le classement : chaque nouvelle contribution fait remonter le projet dans le classement. Inversement, chaque période sans contribution semble se traduire par une stagnation puis une baisse au sein du classement.

Alors c’est quoi un bon projet pour Ulule ?

Pour Ulule, un bon projet se finance rapidement : c’est logique, puisque dans le cas d’un projet non financé, Ulule rembourse intégralement l’ensemble des contributeurs. Ainsi un projet vite financé minimise le risque pour Ulule de ne pas gagner d’argent, et incite la plateforme à mettre le projet en avant.

Par ailleurs, un démarrage fulgurant peut vous propulser vers les premières places (même si vous démarrez de la queue de classement), vous offrant une visibilité maximale. Fulgurant = au moins 50% de votre objectif en quelques heures (cf. les projets examinés plus haut).

Cela pose une contrainte forte sur les besoins en financement de votre projet : vous n’êtes pas là pour viser les 100% de budget récolté ! Planifiez votre campagne en conséquence pour conserver une communauté de contributeurs actifs et renouvelés autour de votre projet : nouveaux paliers, nouvelles contreparties, communication, etc.

Mis à jour :